Rédacteur ID : 2276 / Texte de 228 mots

Le rédacteur Web vu du ciel

 

 

La page est allumée

 

Titres amusants ou captivants, sous-titres accrocheurs. La présentation est exigeante sur le net parce qu’aucun lecteur n’appréhende son écran comme la feuille d’un livre ou d’un magazine. Ici, la page ne prend vie que si son contenu est allumé et si possible intensément. Le langage s’adapte alors au plus juste selon le sujet exposé, le produit présenté ou l’idée proposée.

 

 

Point de blabla

 

Le référencement pourrait-il appauvrir certaines représentations eu égard à la statistiques des mots dits « mots-clés » ? Car les mots font sens, et certains ont un double sens. Les paragraphes sont courts et ils vont à l’essentiel. Ils ont vocation à surprendre par leur richesse mais peuvent parfois blaser et rebuter par des redites ou des banalités. Avant toute publication, le rédacteur doit donc prendre garde aux maux des mots.

 

 

Le tour du monde en 80 secondes

 

Voilà le dilemme du rédacteur Web : s’adresser à des milliers ou des millions d’inconnus par une communication à la fois synthétique et exhaustive, donc efficace. Car c’est elle qui suscite les interfaces. Elles tissent cette vaste toile d’échanges de précieuses informations et de nouveautés. Une véritable correspondance en quelques clics. Un dialogue quasi universel tel que celui qui l’écrit prenne toujours la mesure de l’enjeu et que celui qui le lit n’en perde jamais le fil.

Retour